Les chefs d’établissements du monde entier expriment leur reconnaissance à l’IB pour son engagement envers les élèves et les enseignants pendant la pandémie de COVID-19

Le conseil des directeurs d’école de l’Organisation du Baccalauréat International (IB) est composé de douze membres élus, issus du monde entier. Il s’agit d’un groupe consultatif, dont le rôle consiste à présenter la perspective des chefs d’établissements à l’IB. Alors que l’organisation continue de faire face aux difficultés causées par la pandémie de COVID-19, ce rôle est crucial pour les élèves, les enseignants et les établissements. À présent, il est plus que jamais essentiel pour la communauté de rester unie et attachée à sa mission de développer une éducation internationale contribuant à bâtir un monde meilleur.

Les circonstances difficiles révèlent souvent le meilleur de l’esprit humain et du monde de l’éducation. Nos recommandations à l’IB privilégient la sécurité des élèves, des enseignants et de leurs familles pendant cette pandémie. De multiples précautions, adaptations et changements exceptionnels sont nécessaires, et nous sommes heureux de la bonne disposition de l’IB envers nos conseils.

Les programmes de l’IB encouragent les élèves à assumer la responsabilité de leur propre apprentissage et à comprendre la manière dont les connaissances se construisent. On leur apprend à poser des questions stimulantes, à réfléchir de manière critique et à approfondir leurs connaissances dans des domaines d’intérêt. Ces compétences, associées à l’accent mis sur un engagement auprès de la communauté, préparent les élèves à réussir au sein d’une économie mondiale en constante évolution. 

Nous aimerions remercier la directrice générale, Siva Kumari, ainsi que tout le personnel de l’IB des efforts qu’ils ont fournis pour assurer la sécurité de nos élèves et de nos enseignants, tout en maintenant des normes de très haute qualité. Cette année, les pratiques d’évaluation de l’IB en place depuis 52 ans ont été mises à l’épreuve. Sur une période de trois mois, les équipes de l’IB ont collaboré avec des experts en statistiques afin d’attribuer des résultats justes et fiables aux élèves, tout en s’adaptant aux exigences règlementaires de chaque pays. Nous sommes reconnaissants à l’IB de la bonne volonté dont il a fait preuve en procédant à une révision des résultats et en apportant des changements nécessaires au modèle d’évaluation de la session de mai 2020.

Nous avons pleinement conscience que certaines décisions sont difficiles à prendre et qu’elles ne seront pas toujours bien reçues, mais nous continuerons toujours à privilégier la mission et l’intégrité du système éducatif de l’IB.

Du 30 novembre au 14 décembre 2020, nous serons présents à la conférence virtuelle de l’IB pour parler de l’avenir de l’éducation en compagnie de nos pairs. Ce sera pour nous l’occasion de réfléchir, de créer de nouveaux modèles de ce que pourrait être l’éducation de demain, et d’imaginer l’évolution de l’éducation pour les élèves, les enseignants et la communauté d’apprentissage à l’avenir. Nous sommes bien sûr convaincus que l’IB continuera à ouvrir la voie.

Pour reprendre les mots du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres : « Il nous faut prendre immédiatement des mesures audacieuses pour créer des systèmes éducatifs de qualité, inclusifs et résilients, adaptés aux exigences de demain. »