Le directeur général de l’IB, Olli-Pekka Heinonen, reçoit un doctorat honorifique

Le département des sciences de l’éducation de l’Université de Turku, en Finlande, a décerné un doctorat honorifique à M. Heinonen en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l’éducation et de sa collaboration de longue date avec l’université. M. Heinonen, directeur général de l’IB, a prononcé un discours en ligne lundi 23 mai, dans le cadre des célébrations organisées pour cet événement.

DG-honorary-doctorate-1.jpg

Avant de rejoindre l’IB, M. Heinonen a contribué au système éducatif finlandais pendant plus de 30 ans, principalement grâce aux différentes fonctions qu’il a occupées en tant que directeur général de l’Agence nationale finlandaise pour l’éducation de 2016 à 2021 et de ministre de l’Éducation et des Sciences de 1994 à 1999. La collaboration que M. Heinonen poursuit avec l’Université de Turku est liée au cycle d’enseignement secondaire de l’IB de l’institut de formation des enseignants relevant du département des sciences de l’éducation.

« Je suis très heureux d’avoir été choisi pour un tel honneur, a expliqué M. Heinonen. J’ai commencé ma carrière il y a 30 ans au Parlement de Finlande, en soutenant et en aidant les députés pour les questions liées à l’éducation. Depuis, le monde a beaucoup changé. La pandémie de COVID-19 et la guerre en Ukraine ont montré à quel point notre monde est interconnecté et interdépendant. Le changement climatique, les inégalités à l’échelle mondiale et les problèmes de santé mentale en rapide augmentation ne seront pas réglés par une poignée de membres de l’élite scientifique, de l’innovation ou gouvernementale, mais exigeront la participation du grand public pour être résolus. Cela veut dire que nos plus grands défis sont aussi des défis éducatifs et nécessitent un état d’esprit mondial. »

Reconnu à l’échelle internationale comme un chef de file dans le domaine de l’éducation, M. Heinonen collabore activement avec l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et d’autres organisations internationales, au sein desquelles il exprime son opinion sur l’avenir de l’éducation, notamment sur l’apprentissage personnalisé et permanent, sur l’influence de la technologie et sur le perfectionnement des professionnels de l’éducation. Il intervient aussi régulièrement dans des forums éducatifs mondiaux. 

Pour en savoir plus, veuillez cliquer ici (page en anglais).