Étude sur la mise en œuvre et l’influence du projet « Une nouvelle page pour le PEI (2017)

Tarek Azzam, Sarah Mason, Agnieszka Rykaczewska, Matt Swope, Megen Mansfield et Cason Fayles—Claremont Evaluation Center

En 2014, le Baccalauréat International (IB) a entrepris d’apporter des modifications au programme d’études du PEI (Programme d’éducation intermédiaire) afin de l’améliorer et de le rendre « plus adapté aux élèves, plus facile pour les enseignants et plus flexible pour les établissements ». Le présent rapport résume les conclusions de la première phase d’une étude pluriannuelle portant sur la mise en œuvre et l’influence de ce changement (intitulé « Une nouvelle page pour le PEI »). L’étude en question, qui se fonde sur une série d’enquêtes en ligne auxquelles ont participé plus de 3 000 enseignants, coordonnateurs et élèves du PEI, vise à : 1) comprendre la manière dont les établissements perçoivent les modifications apportées au programme d’études, 2) recueillir des informations sur la façon dont les établissements ont procédé à la mise en œuvre de ces changements et 3) comprendre les facteurs qui favorisent une mise en œuvre efficace du projet « Une nouvelle page pour le PEI ». Les résultats suggèrent que les établissements sont généralement favorables aux changements qu’apporte le projet « Une nouvelle page pour le PEI », mais ne sont pas toujours confiants dans leurs capacités à les mettre en œuvre. Lorsqu’il leur a été demandé d’évaluer la qualité de leur mise en œuvre du projet « Une nouvelle page pour le PEI », un peu moins de la moitié des enseignants l’ont jugée comme bonne, un quart comme moyenne et le quart restant comme en-dessous de la moyenne. Dans certains domaines (tels que les contextes mondiaux, la planification interdisciplinaire et la flexibilité concernant le nombre de groupes de matières), les conclusions suggèrent également la nécessité de clarifier davantage les attentes dans le cadre du projet: Une nouvelle page pour le PEI.

Résumé de la recherche pdf