Étude sur la mise en œuvre et l’influence du projet « Une nouvelle page pour le PEI » (Rapport de synthèse III), 2019

Tarek Azzam, Sarah Mason, Megan Mansfield, Blake Beckman et Devin Larson—Claremont Evaluation Center

En 2014, le Baccalauréat International (IB) a entrepris d’apporter des modifications au programme d’études du PEI (Programme d’éducation intermédiaire) afin de l’améliorer et de le rendre « plus adapté aux élèves, plus facile pour les enseignants et plus flexible pour les établissements ». Le présent rapport résume les conclusions de la troisième phase d’une étude pluriannuelle portant sur la mise en œuvre et l’influence de ce changement intitulé « Une nouvelle page pour le PEI ». Cette troisième phase rend compte de la manière dont les établissements scolaires ont mis en œuvre les changements apportés au PEI, et définit les facteurs ayant facilité ou entravé la mise en œuvre. Lors de cette phase, 2 500 enseignants et plus de 17 000 élèves du PEI ont répondu à des enquêtes en ligne portant sur le suivi des résultats, et 18 établissements ont fait l’objet de visites dans le cadre d’études de cas. Les conclusions indiquent que la plupart des établissements semblent mettre en œuvre le PEI conformément aux attentes de l’IB. Si l’on compare les données des enquêtes menées lors des première et deuxième années, les tendances en matière de mise en œuvre et les résultats des élèves sont restés stables. Bien qu’aucun changement négatif ne soit manifeste, il reste des occasions de développement et d’amélioration. À l’instar des années précédentes, les enseignants ont tendance à donner la priorité aux exigences du programme établi plutôt qu’à l’intégration des concepts du PEI dans l’apprentissage quotidien. La collaboration entre enseignants demeure également difficile. Enfin, les chercheurs ont conclu qu’un « alignement à l’échelle de l’établissement » est indispensable à la réussite de la mise en œuvre.

Rapport de synthèse pdf