Point de vue des enseignants sur l’intégration de la théorie de la connaissance dans l’enseignement quotidien

Stephen Chatelier, professeur adjoint, Université des sciences de l’éducation de Hong Kong

Cette étude a bénéficié de la collaboration de 26 enseignants du Programme du diplôme du Baccalauréat International issus de trois établissements différents en Chine, à Hong Kong et en Australie. Le chercheur a eu recours à des entretiens semi-structurés pour mettre en évidence les perspectives des enseignants concernant leurs expériences d’intégration de la théorie de la connaissance (TdC) dans leur enseignement disciplinaire. L’objectif de l’étude a consisté à suggérer les thèmes clés qui se sont dégagés des entretiens, en donnant la priorité au point de vue des enseignants, tout en utilisant l’interprétation et l’analyse du chercheur pour souligner certaines similitudes entre les différentes opinions. Les participants étaient ravis de la position de la théorie de la connaissance en tant que composante du tronc commun du Programme du diplôme. Ils la conçoivent comme un mécanisme utile pour aider les élèves à penser de manière scientifique, historique ou mathématique, et comme un élément clé du développement de la pensée critique. Cependant, il est également apparu que les enseignants manquaient généralement de confiance pour intégrer la TdC dans l’enseignement des matières et estimaient ne pas avoir assez de temps pour le faire.

Rapport complet (en anglais uniquement, PDF, 363 Ko)