L’évaluation des élèves de l’IB

Dernière mise à jour:

L’évaluation joue un rôle central tant pour soutenir l’apprentissage des élèves que pour le mesurer. Fournir aux élèves un retour d’information pour les encourager à développer leur pensée critique et à devenir des citoyens du monde est au cœur de l’approche de l’IB.

L’évaluation de l’IB repose sur des principes solides et fiables qui nous permettent de proposer des méthodes équitables et transparentes pour évaluer les résultats scolaires des élèves. Aujourd’hui, l’évaluation de l’IB est largement reconnue pour ses normes ambitieuses en matière d’intégrité intellectuelle.

Notre politique d’intégrité intellectuelle (PDF) expose les devoirs et les responsabilités des différentes parties prenantes de la communauté de l’IB afin de garantir une évaluation solide et fiable.

L’évaluation dans le cadre du Programme du diplôme

L’évaluation du Programme du diplôme comprend deux sessions d’examens par an, une en mai et une en novembre.

Dans la plupart des cours du Programme du diplôme, ces examens écrits corrigés par des examinateurs professionnels constituent la première composante essentielle de l’évaluation. Afin de garantir que l’évaluation des élèves est impartiale et cohérente, l’IB dispose d’un réseau mondial de près de 9 000 examinateurs formés qui sont impliqués dans le processus d’évaluation, notamment au niveau de l’élaboration des évaluations, de la notation et de la révision de notation.

L’évaluation interne des élèves effectuée par leurs enseignants du Programme du diplôme constitue la deuxième composante essentielle de l’évaluation.

L’attribution des résultats de l’évaluation

Les élèves peuvent préparer le diplôme dans son intégralité ou s’inscrire à des cours individuels du Programme du diplôme. Tous reçoivent des résultats pour chaque matière suivie (résultats propres aux matières) consistant en une note pouvant aller de 1 (la plus faible) à 7 (la plus élevée). Les élèves du Programme du diplôme reçoivent des résultats supplémentaires pour les matières du tronc commun. Les élèves ayant préparé le diplôme mais n’ayant pas rempli toutes les conditions pour son obtention reçoivent des résultats de cours du Programme du diplôme.

Pour connaître les statistiques sommaires sur les sessions d’examens de cette année et des années précédentes, consultez la section « Relevé statistique du Programme du diplôme ».

En savoir plus sur l’évaluation dans le cadre du Programme du diplôme.

Foire aux questions sur l’évaluation du Programme du diplôme

Quelle est la note de passage pour les cours du Programme du diplôme ?

L’IB ne fixe aucune note de passage pour les cours individuels. L’élève reçoit simplement une note de 1 à 7 pour chaque cours. Les descripteurs des notes finales pour chaque cours fournissent une indication du niveau atteint par l’élève pour chaque note attribuée. Toutefois, de nombreuses universités exigent souvent une note minimale de 4 ou 5 pour l’admission des élèves ou les équivalences de cours.

Pour le Programme du diplôme complet, la note finale minimum permettant l’obtention du diplôme est de 24, sous réserve que toutes les autres exigences d’attribution du diplôme aient été satisfaites. Cette note finale est différente des notes obtenues pour les cours du Programme du diplôme.

Que signifie la mention « Anticipé » sur les résultats des élèves ?

La catégorie d’inscription « Anticipé (A) » signifie que le candidat prépare actuellement le diplôme et passe une ou deux matières au niveau moyen à l’issue de la première année du programme.

Qu’est-ce qu’une note finale prévue ?

La note finale prévue est la note finale que le candidat devrait obtenir pour la matière concernée, d’après les prévisions de l’enseignant établies sur la base du travail remis par le candidat et de la connaissance que l’enseignant a des normes appliquées par l’IB. Des notes finales prévues doivent également être fournies pour la théorie de la connaissance et le mémoire. Il est important que chaque prévision soit la plus précise possible, en veillant à ne pas surestimer ni sous-estimer la note finale. L’IB s’emploie à orienter les établissements scolaires qui sous-estiment ou surestiment systématiquement les notes finales de leurs élèves.

Qu’est-ce qu’une recorrection (réclamation concernant les résultats) ?

Les composantes qui font l’objet d’une évaluation externe sont recorrigées par un examinateur superviseur à la demande de l’établissement ou de l’élève. La note finale peut alors être augmentée ou diminuée. Il n’est pas possible de demander la recorrection des questionnaires à choix multiple (QCM) et des travaux d’évaluation interne.

Que sont les seuils d’attribution des notes finales ?

Les évaluations de l’IB comprennent un certain nombre de composantes auxquelles sont attribués des points et une pondération. Une fois ces points additionnés pour calculer le total des points, ils sont répartis dans le barème de notation de l’IB pour obtenir une note finale comprise entre 1 et 7. Ces gammes de notes sont appelées « seuils d’attribution des notes finales ».

La détermination des seuils d’attribution des notes finales est régie par des normes cohérentes étayées de données statistiques contextuelles, ce qui permet de garantir la fiabilité de la notation. Les normes d’attribution des notes finales sont documentées et accompagnées d’exemples, et les jugements concernant les seuils d’attribution des notes finales font l’objet d’une vérification basée sur un certain nombre d’indicateurs statistiques. La détermination des seuils d’attribution des notes finales est un vaste sujet nécessitant une réflexion approfondie et la conciliation d’informations provenant de diverses sources : le jugement d’examinateurs superviseurs expérimentés, les comparaisons statistiques et les attentes d’enseignants expérimentés.

Le principal moyen de déterminer des seuils d’attribution des notes finales sur la base de jugements est d’examiner la qualité du travail des candidats à la lumière de descripteurs des notes finales. Les descripteurs des notes finales sont des descriptions générales des normes auxquelles le travail des candidats doit satisfaire pour obtenir une note finale précise. Ils visent également à donner des indications aux enseignants quant à la façon de préparer les élèves et de prévoir les notes finales que les candidats obtiendront.

Les seuils d’attribution des notes finales ayant le plus d’impact sur la progression des candidats vers l’enseignement supérieur, c’est-à-dire les notes finales 4, 7 et 3, sont déterminés dans cet ordre en se servant du jugement professionnel des examinateurs superviseurs. Ainsi, le seuil d’attribution de la note finale 4 est d’abord déterminé, puis celui de la note finale 7 et enfin celui de la note finale 3. Les autres seuils sont établis de façon arithmétique par interpolation à partir de ces seuils-là.

Combien de fois les élèves peuvent-ils repasser leurs examens et comment ces changements sont-ils pris en considération dans le total des points du Programme du diplôme ?

Il est possible de repasser un examen à deux reprises maximum. Un candidat au diplôme peut se présenter à trois sessions d’examens maximum pour obtenir le diplôme. Il peut successivement s’inscrire dans les catégories suivantes : Anticipé > Diplôme > Reprise ou Diplôme > Reprise > Reprise.

Un établissement peut aisément dispenser un cours au NM sur une seule année, et l’élève peut passer l’examen correspondant à la fin de cette même année. Dans la mesure où les élèves du Programme du diplôme ne sont pas techniquement inscrits en tant que « candidats au diplôme » avant leur deuxième année, les élèves qui passent les examens au cours de la première année sont inscrits en tant que « candidats anticipés ». Le « Diplôme » désigne la session d’examens qui se déroule généralement à la fin des deux années. La catégorie « Reprise » concerne les candidats qui repassent un examen après la session organisée à la fin des deux années.

Ces dispositions sont les mêmes, que les candidats passent leurs examens lors de la session de mai ou de novembre.

L’évaluation dans le cadre du Programme à orientation professionnelle (POP)

Les élèves du POP doivent être inscrits à au moins deux cours du Programme du diplôme et sont évalués comme tous les élèves de cours du Programme du diplôme. Le tronc commun du POP est évalué par l’établissement à l’exception du projet de réflexion, dont la notation est révisée par l’IB en vue de lui attribuer une note finale. La formation à orientation professionnelle ne fait quant à elle pas l’objet d’une évaluation et ne se voit pas attribuer de note finale. L’établissement confirme que l’élève a réalisé la formation à orientation professionnelle.

En savoir plus sur l’évaluation dans le cadre du POP

L’évaluation dans le cadre du Programme d’éducation intermédiaire (PEI)

Le PEI repose sur l’évaluation interne et sur l’évaluation externe, qui est facultative (évaluation électronique).

L’évaluation électronique du PEI, primée à maintes reprises, fournit une évaluation sommative rigoureuse et normalisée. Les élèves peuvent prendre part à deux types d’examens, à savoir les portfolios électroniques, qui rassemblent des travaux réalisés dans le cadre des cours (notamment un portfolio obligatoire pour le projet personnel), ou les examens sur ordinateur. Cette forme d’évaluation est d’une aide précieuse pour les établissements qui souhaitent que les résultats des élèves fassent l’objet d’une vérification externe ou pour les districts scolaires qui veulent mesurer l’influence du programme. Les élèves doivent achever la 5e année du PEI et mener à bien l’évaluation électronique pour obtenir des documents officiels témoignant de leur réussite du programme, qui peuvent prendre la forme de résultats de cours ou d’un certificat. En savoir plus sur la notation et les documents présentant les résultats

Pour connaître les statistiques sommaires sur les sessions d’examens de cette année et des années précédentes, consultez la section « Relevé statistique du Programme d’éducation intermédiaire ».

L’évaluation pendant la pandémie de COVID-19

La pandémie de COVID-19, qui a débuté en 2020, a bouleversé nos vies comme jamais auparavant. Elle a aussi eu des conséquences sur l’ensemble du système éducatif, et notamment sur nos méthodes d’évaluation. L’IB a élaboré plusieurs ressources pour aider les membres de sa communauté à comprendre comment sont évalués les élèves du Programme du diplôme en période de pandémie. En savoir plus sur l’évaluation pendant la pandémie de COVID-19.

En savoir plus sur les modèles d’évaluation adaptés pour l’économie, la musique et la théorie de la connaissance utilisés en 2021 et 2022 (PDF).