Programme d’éducation intermédiaire du Baccalauréat International – Le bien-être social et émotionnel des élèves et les pratiques mises en œuvre par les établissements scolaires pour favoriser son développement (2014)

Grace Skrzypiec, Helen Askell-Williams, Phillip Slee et Adrian Rudzinski - Université Flinders

Cette étude s’intéresse au bien-être social, émotionnel et psychologique des élèves du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International (IB). Une méthode mixte a été utilisée pour traiter les questions de recherche. Elle comprenait des mesures permettant d’indiquer l’épanouissement des élèves, leur bien-être social, émotionnel et psychologique, leur empathie, leur conception d’eux-mêmes, leur réflexion, leur détermination, leurs compétences relationnelles, leur satisfaction en milieu scolaire et leur santé mentale. Les résultats suggèrent qu’un peu plus de la moitié des élèves du PEI interrogés (54,1 %) avaient un sentiment de bien-être « presque tous les jours » voire « tous les jours », leur permettant ainsi de s’épanouir. Les chercheurs ont trouvé que plus de la moitié des élèves du PEI (60,1 %) faisaient preuve d’une attitude positive et qu’un peu plus de la moitié d’entre eux (52,4 %) connaissaient « très souvent » voire « tout le temps » un état émotionnel positif. Selon les mesures de la satisfaction des élèves, la plupart des élèves du PEI étaient heureux (environ 70 %) et satisfaits (environ 80 %) de leur vie à l’école. Les filles dans les années supérieures du PEI avaient tendance à avoir les scores les moins élevés concernant la mesure de l’attitude positive, de l’état émotionnel positif, de la conception globale de soi, des compétences relationnelles et de la détermination. Selon les résultats, à l’exception des filles appartenant à la tranche d’âge des 14 - 16 ans, les élèves du PEI se conformaient aux normes australiennes en matière de difficultés liées à la santé mentale.

Résumé de la recherche PDF
Rapport complet de la recherche (en anglais) PDF