Des élèves traversent la Manche à la nage afin de recueillir plus de 100 000 USD

Lorsqu’elle était élève du Programme du diplôme à L’Institut Le Rosey en Suisse, Theodosia Catsiapis a créé une organisation caritative intitulée T.E.Y.Y.A (To Empower Youth by Youth Action, soit autonomiser la jeunesse par l’action de la jeunesse). Cette organisation visait à réunir suffisamment de fonds pour financer au moins 100 chirurgies de la fistule obstétricale en traversant la Manche à la nage sur 33,2 km.

Theodosia Catsiapis a été choquée d’apprendre dans un de ses cours que de nombreuses femmes à travers le monde souffrent encore de fistule obstétricale. Cette dernière est une des complications les plus graves liées à l’accouchement. Elle peut toutefois être évitée ou bien être traitée grâce à la chirurgie. Une telle chirurgie coûte 600 USD, ce qui est beaucoup trop cher pour de nombreuses femmes issues de communautés en développement.

Theodosia Catsiapis et sept autres élèves du Programme du diplôme de l’Ecole internationale de Genève ont créé une équipe de natation qu’elles ont appelée « ChaCha Team » (pour Channel Challenge ou le défi de la Manche) afin de collecter des fonds. Elles ont recueilli 110 000 USD et ont pu payer 166 chirurgies en Éthiopie, au Ghana et en Zambie.

Cette initiative a été une expérience de créativité, activité, service (CAS) incroyable, selon Marie Narses, coordonnatrice du programme CAS et du programme de développement de la personnalité à l’Ecole Internationale de Genève. « Nous soutenons sans réserve les projets CAS qui aident les élèves à sortir de leur zone de confort et à agir pour une cause spécifique », a-t-elle affirmé.

Lire l’article dans son intégralité