L’IB et la fondation Ellen MacArthur, une collaboration durable

La collaboration de l’IB avec la fondation Ellen MacArthur a commencé en 2016 et n’a cessé de prospérer depuis.

En 2016, pour la première fois, l’IB a intégré la pensée systémique et la pensée de l’économie circulaire dans son programme d’étudesLe but de cette initiative est de permettre aux élèves de l’IB de participer à la création et à la réalisation d’un avenir positif caractérisé par une économie viable sur le long terme. 

Dame Ellen MacArthur a expliqué : « Le lien avec l’éducation est très clair. Nous avons besoin qu’une génération entière composée de jeunes et d’adultes pense différemment, de façon circulaire. À l’heure actuelle, notre économie est majoritairement linéaire : nous extrayons un matériau du sol et nous en faisons un produit qui, en grande partie, finira à la poubelle. Quand vous pensez de façon circulaire, vous réfléchissez dès le début du processus de conception d’un produit au moyen de le concevoir, de l’intégrer à un système et de recycler les matériaux qu’il contient après utilisation. Il s’agit d’une approche totalement différente et pour faire de ce concept une réalité à grande échelle dans l’économie mondiale, nous avons besoin de changer les mentalités. » 

En 2017, la collaboration a été étendue pour intégrer un nouvel atelier en ligne, produit par l'IB et la fondation Ellen MacArthur. Les participants ont exploré la durabilité en tant qu’outil pour élaborer des approches à l’échelle de la salle de classe ou de l’établissement sur des thèmes d’envergure mondiale ou locale. 

Nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration sur ces initiatives importantes, qui enrichissent l'apprentissage des élèves de l'IB à travers le monde. 

Lisez notre entretien avec Mats Linder, chef de projet dans le cadre de l’initiative New Plastics Economy de la fondation Ellen MacArthur.