Modifications apportées au programme d’études d’économie

Le nouveau cours d’économie du Programme du diplôme a été lancé en février 2020. L’enseignement a débuté en août 2020 et la première évaluation est prévue en mai 2022.

Le nouveau cours d’économie du Programme du diplôme est global dans son essence et reflète plus fidèlement les principes pédagogiques fondamentaux du système éducatif de l’IB. Il est conçu pour fournir aux élèves une formation rigoureuse et pertinente sur le long terme. L’apprenant de l’IB y occupe une place centrale. Le contenu du cours est désormais en meilleure adéquation, entre autres, avec le profil de l’apprenant de l’IB, le tronc commun du Programme du diplôme, le Programme à orientation professionnelle (POP), les approches de l’enseignement et de l’apprentissage, et les normes de mise en œuvre des programmes et les applications concrètes.

Concepts clés

Neuf concepts clés sont intégrés dans le nouveau cours : rareté, choix, efficience, équité, bien-être économique, durabilité, changement, interdépendance et intervention. Ces concepts clés sont conçus pour aller au-delà des sujets individuels et relier les connaissances de la discipline, en créant des liens dans le cadre de l’apprentissage en économie des élèves.

L’enseignement basé sur des concepts aide les apprenants à catégoriser les nouvelles informations par théories, idées, outils ou faits en fonction de leurs similitudes ou différences. Il leur permet également d’approfondir leur compréhension du milieu économique actuel, à la fois complexe et dynamique, et d’établir des liens avec d’autres matières afin de renforcer l’apprentissage interdisciplinaire. Dans le cadre du nouveau cours d’économie du Programme du diplôme, chaque unité commence par des énoncés de compréhension conceptuelle. Ces énoncés résument des idées importantes et des processus communs essentiels à l’unité, en incluant les concepts clés.

Problèmes concrets

Le nouveau cours d’économie du Programme du diplôme s’articule désormais autour de six problèmes concrets, deux pour chacune des trois unités intitulées « Microéconomie », « Macroéconomie » et « Économie mondiale ». Il aborde différentes questions mondiales actuelles, notamment celles de l’environnement, de l’inégalité et de la pauvreté. Les élèves ont tendance à s’intéresser davantage aux questions économiques lorsqu’ils voient leur implication dans la vie réelle. Ils peuvent ainsi établir des liens entre leur apprentissage et les événements et tendances qui régissent l’actualité économique.

D’autre part, le nouveau cours présente l’origine de certains concepts économiques dans un contexte historique. Ce sujet est désormais abordé dans l’unité d’introduction, dans le cadre du sous-thème « Pensée économique ». L’économie étant par essence une matière dynamique, de nouveaux thèmes tels que l’économie comportementale, l’économie circulaire et les objectifs de développement durable (ODD) ont été intégrés au programme.

Axe de recherche

Le nouveau programme d’économie reconnaît la recherche comme une stratégie d’enseignement et d’apprentissage importante. Le principal objectif est de permettre aux élèves de développer et de démontrer des capacités de réflexion poussée, et de s’assurer qu’ils étudient activement des problèmes économiques. L’enseignement et l’apprentissage des compétences en économie amènent les élèves à acquérir une meilleure compréhension de l’économie, tout en leur permettant de les appliquer à différents concepts, contenus et contextes. Une approche reposant sur la recherche aide les élèves à développer leurs compétences de pensée critique, de résolution de problème, de collaboration et de discussion réfléchie, ainsi que leur appréciation de différents points de vue.

Évaluation générale

Le nouveau modèle d’évaluation reflète une approche plus générale, qui intègre les différents aspects du cours plutôt que de les segmenter. Pour toutes les composantes d’évaluation, les élèves doivent démontrer une compréhension globale et critique de la façon dont l’économie nous aide à comprendre des problèmes concrets à l’aide de théories, modèles, outils, exemples et recherches issus du programme.

La version révisée de l’épreuve 1 est une épreuve fondée sur une question à réponse développée qui évalue désormais l’intégralité du cours. La version révisée de l’épreuve 2 offre quant à elle aux élèves la possibilité de travailler de manière plus intégrée à l’aide de nouvelles données qualitatives et quantitatives basées sur des scénarios ou études de cas concrets. Les épreuves 1 et 2 sont destinées aux élèves de niveau moyen (NM) et supérieur (NS). Afin de développer encore plus leurs compétences quantitatives et d’apprendre à raisonner comme des économistes, les élèves du NS vont analyser et évaluer les liens économiques pour fournir des conseils éclairés en matière de politique dans le cadre de la nouvelle épreuve 3.

Le nouveau dossier de l’évaluation interne donne aux élèves la possibilité de démontrer leur compréhension et leur capacité d’application de trois concepts clés différents en les utilisant comme angles d’approche pour mener à bien l’analyse de leurs commentaires et ainsi mettre l’accent sur la compréhension conceptuelle. Cela leur permet également d’approfondir leurs connaissances relatives à la théorie économique en lien avec des situations concrètes.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur les changements apportés à ce programme d’études, téléchargez notre aperçu du cours d’économie (niveau moyen) et notre aperçu du cours d’économie (niveau supérieur), et lisez ce billet sur le blog de la communauté.