Luisa Mandacaru - Barcarena, Portugal

Luisa Mandacaru a obtenu son diplôme de l’IB à l’Oeiras International School, à Barcarena au Portugal. Elle poursuit actuellement ses études en biologie à l’Université de Lisbonne au Portugal.

Qu’est-ce qui vous a décidée à préparer le diplôme du Baccalauréat International ?

J’ai toujours été très intéressée par différents domaines d’études, mais, au Portugal, les élèves doivent en choisir un et s’y limiter dès l’âge de 15 ans. Le diplôme de l’IB permet au contraire aux élèves d’explorer tous les domaines qui les intéressent. 
Je venais de terminer le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) et continuer mes études avec le Programme du diplôme semblait être un choix évident. C’était la meilleure décision de ma vie.

Lorsque vous étiez élève de l’IB, comment avez-vous orienté vos études dans le cadre du diplôme du Baccalauréat International afin qu’elles correspondent à vos centres d’intérêt ?

Quand j’ai commencé à préparer le diplôme de l’IB, je n’avais aucune idée du domaine dans lequel j’allais poursuivre mes études. La plupart de mes amis savaient déjà ce qu’ils voulaient apprendre à l’université. La sélection des cours pour le diplôme de l’IB a donc été facile pour eux. Ils ont simplement choisi les cours de l’IB qui allaient les aider dans leur parcours universitaire. Moi, je réfléchissais encore à l’avenir et comme je ne savais pas ce que j’allais étudier, j’ai choisi les cours qui m’ont paru les plus intéressants. J’ai pensé que c’était un bon point de départ et j’ai eu raison. Les deux années passées à préparer mon diplôme de l’IB ont été extrêmement stimulantes et agréables.

Parlez-nous de votre travail actuel. À quel moment avez-vous su que vous souhaitiez poursuivre cette carrière ?

Actuellement, j’étudie la biologie à l’Université de Lisbonne. Après avoir longtemps hésité et peiné à choisir un cours, je suis maintenant certaine d’avoir fait le bon choix. Je m’y suis prise de la même façon que pour la sélection des matières du Programme du diplôme ; j’ai choisi le domaine qui me plaisait le plus.

Quand vous étiez une élève de l’IB, avez-vous eu un mentor ou un enseignant qui vous a laissé une forte impression positive ?

Tous mes enseignants étaient talentueux et avaient une passion pour ce qu’ils enseignaient. Toutefois, c’est mon enseignante d’espagnol B qui m’a le plus inspirée. Elle m’a appris quelques leçons de vie que je n’oublierai jamais. Elle m’a incitée à réaliser mon plein potentiel en me disant de toujours faire de mon mieux et de viser le sommet. Pour elle, aucun obstacle ne peut empêcher un élève de réussir.

Le mémoire, la théorie de la connaissance (TdC) et le programme CAS vous ont-ils préparée pour l’université ?

Le cours de TdC m’a donné des fondements qui se sont avérés utiles lors de discussions sur des questions éthiques ainsi que pour présenter des arguments solides et poursuivre une progression logique d’idées. Mon projet CAS est encore en place et continue de changer beaucoup de choses dans ma vie. Ce n’est pas uniquement quelque chose que vous accomplissez. C’est quelque chose que vous devenez. Mon projet CAS fait toujours partie de ma vie aujourd’hui.