Kerease Epps - Illinois, États-Unis

Kerease Epps a obtenu le diplôme du Baccalauréat International en 2009 à la Morgan Park High School (Illinois), aux États-Unis. Elle a ensuite passé un diplôme universitaire de premier cycle en politiques sociales et études afro-américaines à la Northwestern University (Illinois). Elle travaille actuellement comme analyste des politiques à la direction générale de l’enseignement de l’Illinois. La jeune femme souhaite poursuivre sa carrière dans le domaine de l’éducation, des politiques et de la défense des droits, en encourageant la création d’espaces tenant compte des réalités culturelles afin que les élèves de couleur puissent bénéficier de façon équitable des ressources dont ils ont besoin pour réussir.

Kerease Epps

Qu’est-ce qui vous a poussée à préparer le diplôme du Baccalauréat International ?

J’ai commencé mes études secondaires au Morgan Park Academic Center. À 14 ans, j’ai assisté à une présentation sur les défis et les avantages du Programme du diplôme. J’ai été impressionnée par les élèves de l’IB et par leurs expériences, et j’ai alors envisagé de suivre le programme. C’est l’une des meilleures décisions que j’ai jamais prises.

Le Programme du diplôme m’a permis d’être entourée d’un groupe d’élèves incroyables, qui me stimulaient tout en me soutenant. J’ai aussi pu découvrir un vaste éventail de sujets et de contenus rigoureux qui ont joué un rôle essentiel dans ma réussite à l’université. Les amis que je me suis faits à cette époque sont restés mes meilleurs amis et mes plus grands soutiens.

Le Programme du diplôme m’a permis d’être entourée d’un groupe d’élèves incroyables, qui me stimulaient tout en me soutenant.

Quel enseignant de l’IB vous a le plus influencée ?

J’ai vraiment du mal à n’en retenir qu’un seul parce que beaucoup d’entre eux m’ont durablement marquée. Je crois que Mme Mudron et Mme Juretic restent mes enseignantes préférées. Mme Mudron était notre enseignante d’anglais. Avec le recul, je me suis rendu compte qu’elle nous avait fait découvrir une littérature à la fois exigeante et culturellement diverse, me permettant de mettre des mots sur ce que je ne savais pas exprimer à l’époque. Je n’oublierai jamais la lecture et l’analyse que nous avons faites de La prisonnière des Sargasses de Jean Rhys et de Climat de peur de Wole Soyinka. Les strates d’analyse culturelle de ces deux textes m’ont servi à de nombreuses reprises dans la suite de mes études. Mme Mudron nous a donné des outils pour non seulement comprendre ces textes, mais aussi les aborder de façon enrichissante à travers des conversations passionnantes.

Mme Juretic était mon enseignante de théorie de la connaissance, matière qui est devenue ma préférée grâce à la manière dont elle l’a abordée. Elle nous a donné les moyens de penser de façon critique, en remettant en question nos présupposés. Grâce à cet espace de réflexion, nous avons cessé d’être des apprenants dociles et avons fait l’expérience concrète de ce que signifiait la pensée critique.

Quel parcours avez-vous suivi pour arriver là où vous en êtes aujourd’hui ?

Après mes études à l’université, j’ai rejoint l’association Teach for America à Detroit et j’ai enseigné en primaire à des élèves de 4e année issus de milieux défavorisés. Je suis ensuite retournée dans ma ville natale de Chicago, où je suis devenue enseignante d’histoire en dernière année de secondaire à la Hansberry College Prep, qui venait d’ouvrir dans le quartier de South Side. J’ai découvert le fossé éducatif auquel nombre de mes élèves faisaient face et j’ai participé à un stage d’été sur les possibilités éducatives, le Policy and Advocacy Summer Fellowship de l’organisation Leadership for Educational Equity. Cette expérience m’a ensuite permis de travailler pour l’ONG Chicago Public Education Fund aux côtés d’acteurs de haut niveau du milieu éducatif de Chicago. Je continue ma carrière dans le secteur de l’éducation et je suis actuellement analyste des politiques à la direction générale de l’enseignement de l’Illinois. Je travaille spécifiquement à la mise en œuvre de diverses mesures en faveur de l’éducation des élèves issus de milieux défavorisés et du renforcement de la gouvernance dans les établissements scolaires, notamment l’ESSA (Every Student Succeeds Act), IL-EMPOWER et la Charter Authorization.