Dakeyan C. Graham — Floride, États-Unis

Dakeyan C. Graham a obtenu le diplôme du Baccalauréat International (IB) à la C. Leon King High School en Floride, aux États-Unis. Il est actuellement directeur des études instrumentales dans cette même école du monde de l’IB. Il a terminé ses études de premier et de deuxième cycle en éducation musicale à l’Université de Floride. Il a obtenu un diplôme de deuxième cycle en direction pédagogique à l’Université Concordia et un doctorat en éducation musicale à l’Université de Floride du Sud.

Qu’est-ce qui vous a décidé à préparer le diplôme du Baccalauréat International ?

Quand j’étais plus jeune, mes parents ont insisté sur l’importance de l’éducation. J’ai été le premier de ma famille à obtenir un diplôme universitaire en quatre ans. Ma mère a cependant été la première à obtenir un diplôme universitaire, durant ma première année à l’université. J’ai toujours eu beaucoup de facilité à apprendre. Ainsi, en cherchant une institution d’enseignement dans un comté qui proposait des programmes d’établissements scolaires spécialisés, j’ai constaté que le Programme du diplôme de l’IB me convenait parfaitement. À l’époque, je consacrais beaucoup de temps à mes cours de musique. Le fait que l’école du monde de l’IB de notre région avait également un programme de musique solide a certainement influencé mon choix.

« Ces qualités [nous ont aidés] à comprendre que rien n’était hors de notre portée, à l’école comme dans la vie. »

Quel enseignant de l’IB vous a le plus influencé ?

L’enseignante qui m’a le plus influencé a été Christine White, mon enseignante d’anglais référente de première année. Elle attendait de nous toujours plus que ce que nous pouvions imaginer, même à l’extérieur de sa salle de classe. En nous imposant ces qualités et ces normes au début de notre parcours à l’IB, elle a grandement aidé notre classe à développer un esprit indomptable et à comprendre que rien n’était hors de notre portée, à l’école comme dans la vie.

Kathryn Smith, mon enseignante de compétence de recherche, a renforcé ces valeurs. Elle était extrêmement stricte, mais attentionnée. Elle a utilisé son programme d’études pour nous enseigner la morale et forger notre caractère. Ces deux enseignantes ont également fait preuve d’une grande créativité dans le partage du contenu de leur cours et elles nous ont donné la possibilité d’en faire autant. Je me souviens d’avoir construit une guillotine lorsque nous avons étudié Un conte de deux cités l’une de mes œuvres littéraires préférées. Ce sont ces leçons, et ces enseignantes en particulier, qui ont rendu mon expérience de l’IB si mémorable.

Quel parcours avez-vous suivi pour arriver là où vous en êtes aujourd’hui ?

À la fin de mes études de deuxième cycle du secondaire, je ne souhaitais pas devenir un professionnel de l’éducation. J’ai choisi ce domaine plus tard quand j’étais à l’université. Mes enseignants m’ont aidé à découvrir ma capacité à révéler les qualités de mes élèves, à les aider à développer leurs compétences et à les encourager à changer le monde, tout comme eux l’avaient fait pour moi. La directrice de l’orchestre au sein mon établissement, Cheri Sleeper, a eu une influence particulière sur ma vie. Même si elle n’était pas techniquement une enseignante de l’IB, elle a enseigné à un bon nombre d’élèves de l’IB de notre classe. Elle était une source de motivation ainsi qu’un mentor incroyable.

« Les élèves sont ma priorité dans tout ce que je fais. »

Elle reste à ce jour celle qui a le plus influencé ma vie, comme une seconde mère. J’ai pu suivre son exemple en devenant directeur de l’orchestre dans mon ancien établissement, un poste que j’occupe depuis maintenant 10 ans. Tous mes efforts visent à la rendre fière et à mettre en lumière l’influence considérable qu’elle a eue sur moi ainsi que la sagesse qu’elle m’a transmise il y a tant d’années. Je crois que je suis arrivé là où j’en suis aujourd’hui car les élèves sont ma priorité dans tout ce que je fais. Ma passion, ma responsabilité et mon devoir sont d’exercer une influence positive sur la prochaine génération d’élèves qui changeront du monde, un élève à la fois.