Abril Morishita - Mexico, Mexique

Abril Morishita a obtenu le diplôme du Baccalauréat International au Tecnológico de Monterrey. Elle étudie actuellement le droit depuis cinq semestres toujours dans cette même institution, sur le site de Mexico.

Abril Morishita

On m’a parlé du Programme du diplôme de l’IB quand je suis arrivée dans l’établissement où je voulais étudier. J’ai trouvé que c’était un programme différent de ceux habituellement proposés dans les autres établissements au Mexique. J’avais l’impression qu’il donnait aux élèves de nombreux outils pour se préparer à l’avenir et à leurs études universitaires ainsi que pour accroître leur sensibilité internationale. Le Programme du diplôme donne à ses élèves une perspective différente du monde et de la société. Il leur propose des options infinies.

 Maintenant que j’étudie le droit, je me rends compte qu’avoir suivi des cours sur des sujets comme la biologie et qu’avoir acquis de nombreuses connaissances variées m’aide et me permet de me démarquer des autres élèves. C’est ce qui est formidable avec l’IB. Durant mon parcours au sein du Programme du diplôme, j’ai suivi des cours de biologie, de technologie de l’information dans une société globale (TISG) et d’histoire. Même si ces matières ne sont pas directement liées au droit, chacune d’elles m’a aidé à développer une perspective plus large et mieux comprendre ma future profession.

L’histoire, la TISG et le cours de langue et littérature étaient mes matières préférées. Elles m’ont vraiment passionnée et ce que j’ai appris m’aide encore tous les jours maintenant que je suis à l’université.

 « Voir le monde sous un angle différent est le principal enseignement que j’ai tiré du Programme du diplôme. Ça m’a ouvert les yeux et maintenant mes possibilités sont illimitées. »

J’aime beaucoup lire et regarder des films d’art. J’ai beaucoup de chance parce que je peux continuer à m’adonner à ces activités et à les mettre à profit même durant mes études. J’avais une excellente vie sociale quand j’étais inscrite au Programme du diplôme. Les autres élèves et moi étions très proches et j’aimais vraiment être avec eux en dehors des cours.

Tous mes enseignants m’ont beaucoup influencée, mais une enseignante en particulier a changé ma façon de voir l’IB et le Programme du diplôme. María Eugenia Robledo était mon enseignante de TIGS en plus d’être la responsable de la section de l’établissement enseignant le programme de l’IB. Elle m’a appris de nouvelles façons d’envisager l’apprentissage et m’a montré comment mieux étudier.

Voir le monde sous un angle différent est le principal enseignement que j’ai tiré du Programme du diplôme. Ça m’a ouvert les yeux et maintenant mes possibilités sont illimitées.

Comme j’étudie le droit, en plus d’apprendre à plaider en justice, je dois constamment écrire et faire des recherches. Le mémoire du Programme du diplôme m’a bien préparée à ce travail. En fait, je pense que le mémoire est très utile, peu importe ce que l’on décide d’étudier ou de faire de sa vie. Savoir mener des recherches est une compétence essentielle. Le programme CAS m’a enseigné à ne pas considérer le service communautaire et l’aide comme une corvée. Le projet communautaire que j’ai réalisé quand j’étais à l’IB m’a tellement passionnée que je m’y implique encore aujourd’hui. L’été dernier, j’ai prêté main-forte à l’association Alto al Secuestro (Arrêtez les kidnappings) dirigée par Isabel Miranda de Wallace, en conseillant des victimes d’enlèvement. Je suis actuellement bénévole à la clinique d’avis juridique gratuit de mon université. En participant au projet CAS, on en apprend tout autant qu’en étudiant une autre matière.

Si cela avait été possible, j’aurais aimé suivre d’autres cours qui n’étaient pas proposés par mon établissement comme les arts visuels ou la danse.

Je conseille aux élèves qui envisagent de s’inscrire au Programme du diplôme de ne pas avoir peur. Il faut qu’ils se risquent à découvrir un autre monde, qu’ils s’amusent en apprenant et qu’ils développent un intérêt pour différents sujets. C’est ce qui importe le plus selon moi et c’est exactement ce que propose l’IB.