La coordination du Programme de premier cycle secondaire dans les écoles internationales de plus petite taille

Sean Gibb—The British International School of Stavanger (Norvège)

L’objet de cette étude était de réfléchir à des stratégies clés pour les coordonnateurs mettant en œuvre le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) dans des établissements scolaires internationaux de petite taille. Elle s’est appuyée sur quatre entretiens exploratoires et une étude de cas afin de mieux comprendre comment travaillent les coordonnateurs du PEI dans des établissements scolaires internationaux de 100 élèves ou moins en Norvège. Les données qualitatives suggèrent que les ressources matérielles et humaines limitées des établissements internationaux de petite taille peuvent rendre la coordination du PEI particulièrement complexe. Les résultats clés ont mis en évidence plusieurs priorités de mise en œuvre dans ce cadre précis, comme l’importance de créer des occasions de perfectionnement professionnel, d’encourager une planification collective régulière et d’aménager des temps de réflexion. Ils ont également souligné des stratégies de mise en œuvre réussies, comme celles contribuant à la création et au renforcement de l’identité de l’établissement. Les conclusions de cette étude ont d’importantes implications pour les coordonnateurs du PEI et les chefs d’établissements internationaux de petite taille ou mettant en œuvre le PEI pour la première fois. Elles peuvent par ailleurs avoir un impact majeur sur la budgétisation et la détermination de priorités pour le perfectionnement professionnel des enseignants, la programmation et la mise en place d’une planification collective régulière et de grande envergure ainsi que l’aménagement d’un temps de réflexion, et influencer les stratégies de « formation de l’identité ».

Résumé (uniquement disponible en anglais) pdf