La répartition de la direction et les réseaux sociaux dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de premier cycle secondaire dans un établissement d’enseignement maternel, primaire et secondaire vénézuélien

Jose Bolivar—Instituto Educacional Juan XXIII (Valence, Vénézuela)

L’analyse approfondie du travail collectif des enseignants et des membres de la direction lors de la mise en œuvre de programmes scolaires innovants tels que le Programme de premier cycle secondaire (PPCS) de l’IB est essentielle à la l’élaboration de modèles d’éducation pour le XXIe siècle. Deux cadres théoriques, le leadership partagé et les réseaux sociaux, sont récemment apparus dans la littérature sur la recherche en éducation. Ils situent la direction scolaire dans un contexte de changement et d’innovation en termes d’actions et mettent l’accent sur l’importance des interactions sociales pour leur mise en pratique. Cette étude s’appuie sur ces théories pour décrire et comprendre les actions prises par la direction d’un établissement durant les phases de préparation et de mise en œuvre du PPCS ainsi que les réseaux sociaux motivant ces actions. Dans la pratique, l’étude met en exergue quelques résultats clés pour assurer la réussite de la mise en œuvre du PPCS : (1) l’importance de tâches de conception collaborative et permettant de construire de la cohérence pour assurer une vision pédagogique systémique, (2) le rôle essentiel des tâches de soutien pédagogique comme ressources clés pour la mise en application des tâches de conception, (3) la promotion de certaines conditions au niveau de l’établissement et de l’équipe pour soutenir les processus de collaboration et (4) l’existence de certaines conditions au niveau de l’établissement et de l’équipe limitant la collaboration entre enseignants. L’étude montre que lorsque les établissements entreprennent des changements importants, il faut porter une attention particulière aux nombreuses tâches devant être accomplies afin d'atteindre les objectifs fixés. Les résultats indiquent que ces tâches nécessitent la mise en place de réseaux sociaux uniques, variés et fluides qui canalisent les processus de collaboration. Ils indiquent également que ces tâches sont influencées par des facteurs contextuels qui ont un impact sur les flux de communication et de collaboration.

Résumé (disponible uniquement en anglais) pdf