Interprétations contextuelles de la sensibilité internationale chez des élèves du Programme du diplôme du Baccalauréat International

Avis E. Beek—République tchèque

Cette étude avait pour but d’examiner les interprétations contextuelles de la sensibilité internationale chez les élèves du Programme du diplôme du Baccalauréat International (IB) d’un établissement national et un établissement international tchèques. Le cadre conceptuel était basé sur la théorie intégrale de Wilber (2006), une approche novatrice dans le cadre de l’étude de la sensibilité internationale. Des données qualitatives et quantitatives ont été recueillies et analysées à l’aide d’un pluralisme méthodologique intégral et de l’utilisation de méthodes de recherche mixtes. Dans le cadre d’une méthodologie empirique, les élèves du Programme du diplôme ont été invités à répondre aux enquêtes du Global Perspectives Inventory (Braskamp, Braskamp & Engberg, 2014). L’analyse statistique et descriptive des résultats n’a pas révélé de différences majeures entre les participants des deux établissements. Des entretiens ont ensuite été menés avec les élèves du Programme du diplôme et leurs enseignants à l’aide d’une approche phénoménologique herméneutique. Les résultats ont révélé que l’expérience de la sensibilité internationale peut se caractériser par le développement d’une identité interculturelle ainsi que par la capacité à adopter d’autres perspectives et à gérer le décalage pouvant se créer avec des personnes importantes dans notre vie. Des facteurs contextuels liés au fait d’être privilégié et à l’exposition à la diversité permettent également de caractériser l’expérience qu’ont les élèves de la sensibilité internationale. Cette étude a également discuté les implications en vue d’améliorer l’enseignement de la sensibilité internationale au niveau de l’établissement et de l’IB.

Résumé (uniquement disponible en anglais) pdf