Étude de cas sur la collaboration au sein de communautés d’apprentissage professionnel interculturelles

Gregory S. Brunton—Western International School of Shanghai (China)

L’efficacité des communautés professionnelles d’apprentissage dépend de la capacité de collaboration des professionnels de l’éducation. Dans de nombreuses écoles internationales, les enseignants sont recrutés dans une variété de pays, ce qui crée la diversité dans l’équipe d’enseignants de l’établissement. Cette étude de cas qualitative et collective examine comment des enseignants issus de divers contextes et exerçant dans une école internationale privée en Chine, surmontent les défis normaux et intensifiés liés à la collaboration qui existent au sein d’une « communauté professionnelle d’apprentissage interculturelle », composée d’enseignants de différentes nationalités, issus de contextes culturels variés, présentant des expériences pédagogiques et d’enseignement multiples, ainsi qu’une maîtrise de l’anglais inégale. Plusieurs méthodes de collecte de données ont été utilisées pour comprendre les défis liés à la collaboration que rencontrent ces enseignants, ainsi que les conditions qui favorisent ou défavorisent la collaboration dans ce contexte. Les conclusions de cette étude suggèrent que, bien que la collaboration ait présenté des avantages et des inconvénients, et que la communication ait été ponctuée de succès et de défis, cette communauté professionnelle d’apprentissage interculturelle a procuré de nombreuses opportunités d’apprentissage pour les enseignants. Collaborer signifiait partager des responsabilités tout en surmontant les difficultés qui émergent d’un environnement de travail regroupant des collègues qui ont des attitudes et des croyances culturellement opposées. Le fait de consacrer du temps à des réunions axées sur la collaboration a eu une incidence des plus positives sur la collaboration.

Résumé (uniquement disponible en anglais) pdf