Maysa Jalbout

Maysa Jalbout est chef de file dans les domaines du développement international et de la philanthropie, et chercheuse non-résidente au Center for Universal Education de la Brookings Institution (Washington D.C., États-Unis). Elle réside à Dubaï aux Émirats arabes unis.

Maysa Jalbout

Maysa Jalbout est une chef de file reconnue dans les domaines du développement international et de la philanthropie. Elle s’est engagée à soutenir les personnes les plus vulnérables du monde, en s’appuyant sur son expérience de l’éducation, de l’emploi et de la technologie. Mme Jalbout est particulièrement qualifiée puisqu’elle possède une expérience de 25 ans dans la création d’organisations, d’initiatives et de partenariats innovants efficaces au Canada, au Moyen-Orient et dans les pays en développement.

Elle a été directrice générale et fondatrice de l’Abdulla Al Ghurair Foundation for Education, une initiative philanthropique majeure née à Dubaï avec un budget d’un milliard de dollars. En quatre ans, elle a fait de la fondation l’une des institutions les plus respectées de la région et du monde en mettant en place des dizaines de partenariats et en créant de multiples programmes. Ses programmes éducatifs de haute qualité et reposant sur les nouvelles technologies ont eu un impact sur plus de 30 000 jeunes de 18 pays.

Le magazine Forbes l’a nommée parmi les 100 femmes d’affaires les plus influentes du monde arabe entre 2016 et 2018. L’université dans laquelle elle a étudié, l’Université McMaster, lui a remis un prix réservé aux anciens élèves émérites dans le domaine des arts.

Mme Jalbout a occupé divers postes à responsabilités, notamment celui de directrice générale et fondatrice de la Queen Rania Foundation et celui de conseillère auprès de chefs de file mondiaux, de philanthropes, d’entreprises et d’organismes d’aide cherchant à investir dans les pays en développement.

Pendant les premières années de sa carrière au Canada, elle s’est penchée sur les domaines de l’éducation mondiale, du développement et de l’emploi des jeunes. Cela lui a permis de se préparer à gérer les questions complexes et les organisations dont elle s’occupe aujourd’hui. Elle a travaillé pour Affaires mondiales Canada et Emploi et Développement social Canada.

Elle est également chercheuse non-résidente au Center for Universal Education de la Brookings Institution situé à Washington D.C. (États-Unis). Dans le cadre de ce rôle, elle a fait appel à sa grande expérience à l’échelle régionale et internationale pour effectuer des recherches tangibles et développer des stratégies de direction éclairée dans plusieurs domaines de l’éducation.

Ayant elle-même été réfugiée, cette cause lui tient particulièrement à cœur. Elle est à l’origine d’une série de rapports sur l’éducation des réfugiés. Elle a également développé des stratégies nationales soutenues par des chefs de file mondiaux et conçu des initiatives ayant eu une grande incidence et financées par des philanthropes. 

Mme Jalbout a siégé au sein des conseils d’administration d’organisations à but non lucratif reconnues. Elle est actuellement membre du Conseil de fondation de l’IB ainsi que du conseil d’administration de Generation, une organisation fondée par McKinsey & Company. Elle défend la place des femmes dans l’entrepreneuriat social.