Études sur le PEI

Mise en œuvre du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International aux Émirats arabes unis (2017)

Howard Stevenson, Saeeda Shah, Lucy Bailey, Lucy Cooker, Emily Winchip et Maamon Karak

Faculté des sciences de l’éducation, Université de Nottingham

Cette recherche, menée par l’Université de Nottingham, porte sur la mise en œuvre du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) de l’IB au sein d’établissements scolaires des Émirats arabes unis. L’étude visait à fournir une vision globale de la valeur accordée au PEI par les établissements scolaires, les parents et les élèves des Émirats arabes unis. L’étude a été menée dans sept établissements scolaires proposant le PEI aux Émirats arabes unis : cinq à Dubaï et deux à Abu Dhabi. Dans chaque établissement, les chercheurs ont mené des entretiens individuels ou de groupe avec des membres de la direction, des enseignants, des élèves et des parents. Certains des principaux avantages du PEI relevés par les participants incluaient la flexibilité du programme, son adaptabilité au contexte local et l’accent mis sur la sensibilité internationale. L’un des principaux défis identifiés par l’étude portait sur l’intégration simultanée des deux programmes d’études et des exigences tout en favorisant une culture scolaire unifiée.

ملخص البحث PDF
Résumé de recherche PDF
Rapport complet PDF

Mise en œuvre et résultats du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International (IB) dans des établissements scolaires espagnols (2017)

Javier M. Valle, Maripé Menéndez, Jesús Manso, Rocío Garrido et Bianca Thoilliez, Université autonome de Madrid

Dans le contexte d’un nombre croissant d’établissements espagnols entreprenant le processus d’autorisation pour enseigner le PEI et de l’intérêt grandissant à l’égard du programme de l’IB dans le système public, cette étude visait à examiner la mise en œuvre et l’influence du PEI dans huit établissements privés espagnols. Les chercheurs ont notamment procédé à une comparaison du programme espagnol et du PEI, ce qui leur a permis d’identifier des domaines de divergence entre les deux programmes, mais aussi les avantages associés à leur intégration. Parmi ces avantages, ils ont notamment relevé l’introduction d’un apprentissage reposant sur des concepts, du profil de l’apprenant et d’un système d’évaluation plus complet. Dans l’ensemble, la mise en œuvre du PEI est perçue comme favorisant un éventail de changements. Elle a impliqué des changements considérables au niveau de l’environnement scolaire, de l’enseignement, de l’apprentissage et de certains aspects de la direction organisationnelle, lesquels ont tous facilité une transformation au sein des établissements concernés. De plus, les participants à cette étude ont rapporté que les changements induits par la mise en œuvre du PEI avaient eu des résultats spécifiques, notamment le développement de compétences, comme les compétences de recherche et de pensée critique. Les principaux défis associés à la mise en œuvre du PEI concernaient le contenu ouvert du cadre pédagogique du programme de l’IB, l’atteinte d’un équilibre entre les deux programmes et la charge de travail.

Résumé de la recherche PDF

Mise en œuvre du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) en Turquie (2016)

Armağan Ateşkan, Öykü Dulun et Jennie Farber Lane

Graduate School of Education, Université de Bilkent

L’objet de cette étude était d’examiner la mise en œuvre et les résultats du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International (IB) dans des établissements scolaires turcs. Elle consistait notamment à analyser le processus de mise en œuvre de ce programme et l’alignement des supports pédagogiques entre le programme du ministère turc de l’Éducation nationale et l’IB. Les chercheurs ont adopté une approche intégrée reposant sur plusieurs études de cas en vue de mener une analyse approfondie de trois établissements qui mettaient en œuvre le PEI depuis au moins deux ans. Les personnes sondées ont décrit leurs élèves du PEI comme des individus réfléchis et chercheurs qui ont en outre d’excellentes compétences de présentation, de recherche et d’organisation. Même les enseignants expérimentés ont indiqué que le PEI les avait aidés à perfectionner leurs compétences et à incorporer de nouvelles stratégies créatives dans l’exercice de leur profession. Les résultats d’un examen national ont montré qu’en moyenne 42 % des élèves du PEI inscrits en 8e année se situaient parmi les 4 % d’élèves les mieux classés de Turquie, ce qui suggère que le PEI contribue à la réussite scolaire des élèves. Enfin, même si le programme du ministère turc de l’Éducation nationale est davantage axé sur le contenu que le PEI, l’analyse de documents a mis en avant de nombreux domaines où un alignement entre les deux programmes peut faciliter leur intégration.

Résumé de recherche 
Rapport complet (en anglais)

Participation et résultats des élèves dans le deuxième cycle secondaire : une comparaison entre les élèves ayant suivi le PEI et ceux ayant suivi un autre programme (2015)

Julie H. Wade et Natalie L. Wolanin

La présente étude examine l’influence de la participation au Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International (IB) sur les inscriptions et les résultats des élèves dans le deuxième cycle secondaire. Cette étude s’appuie sur des données issues d’un vaste district scolaire au profil socioéconomique divers situé aux États-Unis. Les échantillons d’élèves ayant suivi le PEI et d’élèves ayant suivi un autre programme ont été appariés en fonction de variables démographiques (telles que le sexe, l’appartenance ethnique, le revenu du foyer ou encore la compétence en anglais). Des coefficients de propension ont été appliqués pour contrôler tout biais de sélection dans le programme. Les chercheurs ont réalisé des analyses de régression logistique afin d’examiner les effets de la participation au PEI sur les résultats recherchés. Cette étude a permis de constater que les élèves ayant suivi le PEI sont 34 % plus enclins à passer au moins un examen du programme AP ou du Programme du diplôme lors de leurs études de deuxième cycle secondaire. En outre, la participation au PEI accroît de manière significative (39 %) la probabilité que l’élève obtienne au moins une note indiquant qu’il est préparé pour l’enseignement supérieur à un examen de préparation à l’enseignement supérieur. En moyenne, les élèves ayant suivi le PEI et les élèves ayant suivi un autre programme se sont inscrits à un nombre similaire de cours du Programme du diplôme. Chez les élèves ayant passé au moins un examen du Programme du diplôme, ceux qui ont suivi le PEI ont obtenu davantage de notes supérieures ou égales à 4 que les élèves qui ont suivi un autre programme.

Résumé de recherche 
Rapport complet

Le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International (IB) : comparaison des résultats au Programme du diplôme de l’IB des élèves ayant suivi le PEI et des élèves ayant suivi d’autres programmes (2015)

Australian Council for Educational Research (ACER)

Cette étude examine l’incidence et l’influence des programmes d’études du premier cycle secondaire sur les résultats des élèves du Programme du diplôme du Baccalauréat International (IB) en comparant des élèves de 22 établissements scolaires situés en Chine, à Hong Kong, en Inde, en Indonésie et au Japon.

Les chercheurs ont comparé les résultats au Programme du diplôme obtenus par des élèves ayant suivi différents types de programmes de premier cycle secondaire, qu’il s’agisse du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB (PEI), d’un programme d’études national ou d’État ou d’un autre programme international. Ils ont analysé les notes moyennes au diplôme ainsi que les résultats obtenus dans les composantes du tronc commun. Ils se sont également intéressés aux réflexions et perspectives des élèves et des enseignants quant à l’influence du PEI et des autres types de programme de premier cycle secondaire sur les résultats des élèves au Programme du diplôme.

Les moyennes générales au diplôme obtenues par les élèves du PEI sont nettement supérieures à celles des élèves issus d’autres programmes. Leurs résultats sont aussi bien meilleurs dans le nombre total de points obtenus au diplôme que dans les matières des groupes Langue et littérature, Acquisition de langues, Individus et sociétés et Mathématiques. Si les résultats des élèves issus du PEI en théorie de la connaissance (TdC) sont également bien meilleurs que ceux des élèves issus d’autres programmes, les différences constatées entre les deux groupes pour le mémoire n’étaient pas statistiquement significatives. De manière générale, les élèves du PEI ont déclaré utiliser des compétences de pensée de haut niveau (comme les compétences d’analyse et de pensée critique) plus fréquemment que les élèves issus d’autres programmes.

Ils montraient également de solides compétences de communication écrite et de langue anglaise. Le groupe d’élèves issus du PEI semblait toutefois avoir moins de connaissances de contenu en mathématiques et en sciences et moins d’expérience dans les évaluations présentant des enjeux importants.

Résumé de recherche 
Rapport complet

Consulter d’autres études

Analyse comparative du Programme primaire (PP) et du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International dans le contexte du système éducatif de l’Inde (2016)

National Recognition Information Centre au Royaume-Uni (UK NARIC)

Le Baccalauréat International (IB) a demandé au National Recognition Information Centre au Royaume-Uni (UK NARIC) de réaliser une analyse comparative de deux programmes de l’IB – le Programme primaire (PP) et le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) – dans le contexte du système éducatif de l’Inde. Le but de cette étude était de comparer les philosophies, les objectifs et les principes qui fondent les systèmes éducatifs de l’IB et de l’Inde. Les chercheurs ont effectué un travail d’analyse documentaire à partir des guides pédagogiques, des programmes d’études et des cadres de l’évaluation publiés par l’IB et les organismes éducatifs indiens. Dans l’ensemble, les principales conclusions issues des trois analyses réalisées mettent en évidence des similarités nettes entre, d’une part, le PP et le PEI et, d’autre part, le système éducatif de l’Inde. De plus, il existe de nombreux principes et objectifs communs ainsi qu’une compatibilité des cadres pédagogiques, ce qui doit permettre aux écoles du monde de l’IB situées en Inde de mettre en œuvre le PP et le PEI en s’accordant avec les objectifs, les valeurs et les exigences du programme d’études du National Curriculum Framework (NCF) et des organismes éducatifs indiens.

Résumé de la recherche
Rapport complet de la recherche (en anglais)

Étude sur les compétences de pensée critique dans le cadre du Programme d’éducation intermédiaire du Baccalauréat International (2016)

Julie Wade, Natalie Wolanin et Trisha McGaughey

Cette étude a examiné dans quelle mesure les compétences de pensée critique sont mises en avant dans l’enseignement et l’apprentissage au sein du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International (IB). Elle a été menée aux États-Unis, au sein d’un vaste district scolaire au profil socioéconomique divers. Les chercheurs ont effectué des enquêtes auprès des enseignants et des élèves ainsi que des observations en classe afin d’examiner les compétences de pensée critique des élèves et les stratégies employées par les enseignants pour encourager leur développement. Ils ont constaté qu’un large pourcentage d’élèves et d’enseignants issus d’établissements proposant ou non le PEI indiquent qu’ils utilisent de nombreuses compétences de pensée critique et de stratégies au sein de la salle de classe visant à développer la pensée critique. La comparaison entre les réponses des élèves du PEI et celles des élèves ne suivant pas ce programme a révélé des degrés similaires d’utilisation des compétences de pensée critique ainsi que des comportements liés à la définition d’objectifs ne montrant pas de différences significatives. De même, la comparaison entre les réponses des enseignants du PEI et celles des autres enseignants n’a montré aucune différence significative entre ces deux groupes. Les observations dans les salles de classe du PEI ont révélé l’utilisation d’un certain nombre de techniques visant à encourager la pensée critique chez les élèves.

Rapport complet

Programme d’éducation intermédiaire du Baccalauréat International – Le bien-être social et émotionnel des élèves et les pratiques mises en œuvre par les établissements scolaires pour favoriser son développement (2014)

Grace Skrzypiec, Helen Askell-Williams, Phillip Slee et Adrian Rudzinski, Université Flinders

Cette étude s’intéresse au bien-être social, émotionnel et psychologique des élèves du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International (IB). Une méthode mixte a été utilisée pour traiter les questions de recherche. Elle comprenait des mesures permettant d’indiquer l’épanouissement des élèves, leur bien-être social, émotionnel et psychologique, leur empathie, leur conception d’eux-mêmes, leur réflexion, leur détermination, leurs compétences relationnelles, leur satisfaction en milieu scolaire et leur santé mentale. Les résultats suggèrent qu’un peu plus de la moitié des élèves du PEI interrogés (54,1 %) avaient un sentiment de bien-être « presque tous les jours » voire « tous les jours », leur permettant ainsi de s’épanouir. Les chercheurs ont trouvé que plus de la moitié des élèves du PEI (60,1 %) faisaient preuve d’une attitude positive et qu’un peu plus de la moitié d’entre eux (52,4 %) connaissaient « très souvent » voire « tout le temps » un état émotionnel positif. Selon les mesures de la satisfaction des élèves, la plupart des élèves du PEI étaient heureux (environ 70 %) et satisfaits (environ 80 %) de leur vie à l’école. Les filles dans les années supérieures du PEI avaient tendance à avoir les scores les moins élevés concernant la mesure de l’attitude positive, de l’état émotionnel positif, de la conception globale de soi, des compétences relationnelles et de la détermination. Selon les résultats, à l’exception des filles appartenant à la tranche d’âge des 14 - 16 ans, les élèves du PEI se conformaient aux normes australiennes en matière de difficultés liées à la santé mentale.

Résumé de la recherche
Rapport complet de la recherche (en anglais)

Stratégies de mise en œuvre du PEI et résultats des élèves en matière de développement de l’ouverture d’esprit (qualité du profil de l’apprenant) (2014)

Howard Stevenson, Pat Thomson et Stuart Fox, Université de Nottingham (Royaume-Uni)

Cette étude portait sur la qualité « ouvert d’esprit » du profil de l’apprenant de l’IB. La recherche a été menée dans cinq établissements scolaires proposant le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) et dans un établissement non affilié à l’IB, au Royaume-Uni. L’étude avait pour but d’examiner l’ouverture d’esprit d’un échantillonnage d’élèves du PEI et de faire des recherches sur la manière dont les écoles du monde de l’IB développent l’ouverture d’esprit chez leurs élèves. Fondée sur une approche à méthodes mixtes, l’étude incluait un questionnaire en ligne conçu pour produire des données quantitatives sur l’ouverture d’esprit des élèves ainsi que des données qualitatives provenant d’entretiens et de groupes de réflexion avec des membres de la direction des établissements, des enseignants et des élèves. Les conclusions ont indiqué que les élèves et les enseignants de l’IB ont tendance à avoir une bonne compréhension de l’ouverture d’esprit. De plus, certains indices ont montré que suivre le PEI encourage une plus grande réceptivité à certains types d’ouverture d’esprit. L’étude suggère que l’IB devrait envisager d’élargir sa définition de l’ouverture d’esprit sur une approche plus multidimensionnelle, et qu'un dialogue professionnel plus poussé sur la question pourrait contribuer à favoriser l’ouverture d’esprit chez les élèves. Les chercheurs ont mis au point le concept d’« établissement ouvert d’esprit » pour mettre en évidence un certain nombre de facteurs institutionnels qui peuvent encourager l’ouverture d’esprit.

Résumé de recherche
Rapport complet (en anglais)

Utilisation de la modélisation à niveaux multiples et du fichier résiduel de second niveau aux fins d’exploration de la relation entre les résultats des élèves du Programme d’éducation intermédiaire et ceux des élèves du Programme du diploma (2014)

Melissa Gordon et Liz Bergeron, Service de recherche globale de l’IB

La modélisation à niveaux multiples a récemment trouvé un débouché important dans le domaine de la recherche en éducation, bien que plusieurs éléments relatifs à l’application méthodologique de ces modèles soient encore à explorer dans un cadre de données sur la réussite scolaire. Ce document utilise les données fournies par le Baccalauréat International® (IB) pour effectuer une enquête sur les décisions de modélisation afin d’accroître la compréhension de la façon dont fonctionnent ces modèles. Cette recherche porte principalement sur la relation entre les résultats des élèves inscrits dans deux programmes de l’IB : le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) et le Programme du diplôme. En utilisant les données recueillies de 2007 à 2011 et en limitant la taille de l’échantillon aux élèves qui sont demeurés au sein du même district scolaire pour le PEI et le Programme du diplôme, l’échantillon total ainsi obtenu compte 4 924 élèves, avec des données recueillies dans 42 pays. Les analyses ont révélé qu’une augmentation d’une unité des résultats des élèves du PEI ayant fait l’objet d’une révision de notation est associée à une augmentation de 0,5 unité des résultats au Programme du diplôme, et que les résultats au PEI expliquent 44 % de la variation des résultats au Programme du diplôme. Les conclusions empiriques suggèrent que les élèves qui obtiennent de meilleurs résultats au cours de la révision de notation du PEI tendent à mieux réussir aux examens du Programme du diplôme, et ce, même après la prise en compte de l’appartenance à l’établissement.

Lien vers l’article (en anglais uniquement)

Le Programme de premier cycle secondaire (PPCS) du Baccalauréat International au Royaume-Uni (2013)

National Foundation for Educational Research (NFER) – Royaume-Uni

La National Foundation for Educational Research (NFER, fondation nationale pour la recherche en éducation) a mené une recherche sur les avantages du PPCS de l’IB en matière d’enseignement et d’apprentissage au Royaume-Uni. Cette recherche avait pour objectif d’obtenir une image précise de la qualité de la mise en œuvre de ce programme au Royaume-Uni, notamment en ce qui concerne l’impact des qualités non scolaires mises en avant par le PPCS telles que la sensibilité internationale et l’engagement civique, les environnements d’apprentissage et la culture scolaire. Le plan de recherche comprenait une comparaison des documents sur les programmes et l’évaluation dans le cadre du PPCS de l’IB, du GCSE et de l’IGCSE, des questionnaires en ligne proposés à des enseignants, des élèves et des parents, ainsi que quatre études de cas qualitatives détaillées. L’examen documentaire révèle que les programmes couvrent un contenu similaire mais présentent toutefois un certain nombre de différences notables. Les enseignants, les élèves et les parents se sont déclarés extrêmement satisfaits du PPCS et des avantages qu’il procure, tout en soulignant certaines difficultés, notamment en ce qui concerne sa reconnaissance publique au Royaume-Uni. Les résultats de la recherche suggèrent par ailleurs que le PPCS au Royaume-Uni promeut un style d’enseignement et une philosophie scolaire qui sont appréciés, et qu’il amène les élèves à devenir des apprenants autonomes, des penseurs critiques et des citoyens actifs. Les conclusions révèlent également que le PPCS encourage l’engagement communautaire à l’échelle locale et mondiale, qu’il exerce une influence positive sur la culture scolaire et les environnements d’apprentissage, qu’il favorise le retour d’information et la réflexion, et qu’il constitue une source d’intérêt et de motivation pour les élèves et les enseignants. En outre, les élèves qui suivent le PPCS se montrent davantage conscients des questions mondiales, manifestent un plus grand désir de comprendre les autres cultures, possèdent un plus grand sentiment d’auto-efficacité et témoignent d’un plus grand sens des responsabilités civiques (tant à l’échelle locale que mondiale) que les autres élèves scolarisés au Royaume-Uni.

Résumé de la recherche
Rapport complet de la recherche (en anglais)

Suite de l'étude sur la réussite des élèves et leur implication dans le PPCS de l'IB (2013)

Julie H. Wade et Natalie L. Wolanin

Cette étude vient renforcer les conclusions de Student Performance and Student Engagement in the International Baccalaureate Middle Years Programme (la réussite des élèves et leur implication dans le Programme de premier cycle secondaire du Baccalauréat International, Wade, 2011 – disponible en anglais) en examinant de plus près les résultats, les choix de cours et la sensibilité mondiale des élèves du PPCS, ainsi que le point de vue des enseignants concernant les composantes du programme et le perfectionnement professionnel. L’étude fait apparaître que les élèves ayant suivi le PPCS étaient plus enclins que les élèves n’ayant pas suivi ce programme à s’inscrire à des cours de deuxième cycle secondaire de niveau avancé en mathématiques et en sciences. Il apparaît en outre que la participation au PPCS a une influence positive sur la sensibilité mondiale. De manière générale, quelques différences mineures ont été observées entre les élèves ayant suivi le PPCS et ceux ayant suivi un autre programme au niveau des notes et des résultats obtenus aux examens d’État de sciences et de mathématiques. La plupart des enseignants ont indiqué que les activités de perfectionnement professionnel liées au PPCS avaient répondu à leurs attentes et avaient eu une incidence sur leurs stratégies d’enseignement. La majorité des enseignants ont en outre déclaré qu’ils encourageaient leurs élèves à faire appel à leur pensée critique et qu’ils les faisaient réfléchir sur des problèmes concrets. Les enseignants ont également évoqué un certain nombre de défis à relever, tels que les différents objectifs prioritaires du district, ainsi qu’une charge de travail plus importante liée au PPCS.

Résumé de la recherche
Rapport complet de la recherche (en anglais)

Résultats des élèves du PP et du PPCS à l’International Schools’ Assessment (ISA, programme d'évaluation des établissements scolaires internationaux, ISA) : Phase II, 2010 – 2011 (2012)

Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research (ACER, conseil australien sur la recherche en éducation)

En 2009, l’IB a confié à l’Australian Council for Educational Research, ACER (Conseil australien pour la recherche en éducation) la réalisation d’une étude sur les résultats des élèves du PP et du PPCS par rapport à son programme ISA, qui évalue les établissements scolaires internationaux. L’ISA examine les résultats des élèves des niveaux 3 à 10 (élèves âgés de 8 à 15 ans environ) en mathématiques, lecture, écriture informative et écriture narrative. L’évaluation de la lecture et des mathématiques repose sur les programmes cadres de l’enquête PISA (programme d’évaluation internationale des élèves) de l’OCDE, reconnus à l’échelle internationale. À la suite de cette enquête, l’IB a de nouveau collaboré avec l’ACER afin de mieux documenter la réussite des élèves par rapport à l’ISA sur la période 2009 – 2011 et d’étudier les perceptions, les attitudes et le bien-être des élèves de l’IB par le biais de questionnaires remplis par ces derniers. L’échantillonnage constitué pour cette étude comprenait 270 établissements scolaires (dont 117 dispensant le PP et 86 dispensant le PPCS), ce qui représentait un total de 50 714 élèves scolarisés dans des écoles internationales, dont 68 % d’élèves de l’IB. L’analyse des résultats a montré que, de façon globale, les élèves du PP et du PPCS obtenaient de meilleurs résultats que les élèves ne suivant pas les programmes de l’IB, ceci dans les quatre domaines évalués et pour de nombreux niveaux. En moyenne, les scores obtenus à l’ISA par les élèves des niveaux 9 et 10 de l’IB se sont aussi avérés nettement supérieurs aux scores moyens de l’enquête PISA 2009 de l’OCDE en mathématiques et en lecture. Une analyse croisée a montré que les écarts de niveaux entre établissements étaient moins marqués pour les établissements dispensant les programmes de l’IB que pour les autres dans les quatre domaines évalués par l’ISA. Ceci implique que les établissements dispensant les programmes de l’IB sont plus homogènes que les autres pour ces quatre domaines. Des taux d’accord élevés ont été observés parmi les élèves de l’IB suivant le PP et le PPCS pour l’ensemble des aspects couverts par les questionnaires du primaire et du secondaire.

Résumé de la recherche
Rapport complet de la recherche (en anglais)

Implication des élèves, climat dans l’établissement et résultats des élèves du PPCS (2011)

Julie Wade

Cette étude compare cinq établissements scolaires mettant en œuvre le Programme de premier cycle secondaire de l’IB et cinq établissements au profil démographique similaire ne dispensant pas le PPCS. Ces dix établissements publics situés aux États-Unis font tous partie du même vaste district scolaire regroupant une population au profil socio-économique divers et issue de communautés rurales, urbaines et périurbaines. L’analyse s’est concentrée sur l’implication et les résultats des élèves, la perception du climat de l’établissement par les élèves et leurs parents, ainsi que sur des entretiens menés auprès de chacun des chefs d’établissement. Les analyses portant sur les résultats et l’implication des élèves ont pris en compte la race ou l’ethnie de ces derniers, leur sexe, l’allocation de services de restauration gratuite ou à tarif réduit, l’allocation de services d’éducation spécialisée, l’inscription dans des cours d’anglais pour non-anglophones et, dans la mesure du possible, les résultats obtenus lors de tests précédents afin d’établir des différences dans ces domaines. Certains éléments de l’analyse ont révélé de meilleurs résultats en mathématiques et en sciences expérimentales chez les élèves du PPCS. En général, le taux d’implication des élèves du PPCS était similaire à celui des élèves des autres établissements. Cependant, la satisfaction générale de l’environnement scolaire était plus importante chez les élèves du PPCS et un plus grand pourcentage d’entre eux ont répondu : « Dans l’ensemble, je suis content(e) d’étudier dans cet établissement. » Les cinq directeurs des établissements ayant mis en œuvre le PPCS ont tous insisté sur l’influence positive de l’apprentissage interdisciplinaire, et quatre d’entre eux ont indiqué les avantages considérables que représentent la formation des enseignants et le soutien apporté aux coordonnateurs du PPCS. Les recommandations suivantes sont ressorties des résultats obtenus: continuer à étudier les résultats des élèves du PPCS tout au long de leur participation dans le programme; effectuer des sondages auprès des élèves incluant des questions qui portent directement sur leur expérience du PPCS; solliciter un retour d’information et des contributions de la part d’enseignants du PPCS; évaluer la perception du personnel enseignant quant à la formation des enseignants du PPCS.

Résumé de la recherche (en anglais)
Rapport complet de la recherche (en anglais)

Évaluation des programmes du Baccalauréat International dans les établissements scolaires texans (2010)

Jacqueline R. Stillisano et. al., State of Texas Education Research Center, Texas A&M University

Cette étude se penche sur les effets du PP et du PPCS dans les établissements scolaires du Texas. Elle n'a pas révélé de différences significatives entre les écoles du monde de l'IB et les autres établissements en ce qui concerne le niveau en mathématiques et en lecture, mesuré selon le Texas Assessment of Knowledge and Skills (outil d’évaluation des connaissances et compétences de l’État du Texas). Toutefois, des observations structurées de classes ont permis de constater que, dans les classes de l'IB, les pratiques d'enseignement ainsi que le comportement et les activités des élèves étaient souvent meilleures que dans les autres classes. Les auteurs de l'étude en concluent que, si l’on pourrait en déduire que, d’une manière générale, les écoles du monde de l’IB assurent un enseignement d’une meilleure qualité que les autres établissements scolaires, elles ne mettent pas toutes en œuvre le programme de la même façon, et certaines d’entre elles font plus souvent appel que d’autres aux meilleures pratiques d’enseignement. . Les effets positifs de l'IB, comme l'ont indiqué des enseignants et des membres de la direction dans les études de cas, sont l'augmentation de la collaboration entre les enseignants, l'efficacité de l'évaluation, l'amélioration de la motivation des élèves à apprendre, le développement de compétences de pensée critique et l'accroissement de l'ouverture des élèves au monde et aux cultures. Ces mêmes personnes ont recensé les difficultés suivantes : le recrutement et la conservation du personnel, l’obtention d’un équilibre entre les exigences de l'IB et celles de l'État ou du district scolaire, le temps nécessaire aux formalités administratives et à la planification des cours en commun, la difficulté du programme et la charge de travail pour les élèves, ainsi que le manque de soutien des parents et des enseignants du district .

Résumé de la recherche (en anglais)

Résultats des élèves du PP et du PPCS à l'International Schools’ Assessment (ISA, programme d’évaluation des établissements scolaires internationaux) (2010)

Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research (ACER, conseil australien sur la recherche en éducation)

Cette étude, menée par l’ACER (conseil australien sur la recherche en éducation) a évalué les résultats des élèves du PP et du PPCS de l’IB à l’ISA (programme d’évaluation des établissements scolaires internationaux), par rapport à des élèves ne suivant pas un programme de l’IB. L’ISA évalue les élèves des années 3 à 10 sur quatre domaines : la littératie mathématique, la lecture, la rédaction narrative et la rédaction d’exposés. L’évaluation de la littératie mathématique et de la lecture repose sur le programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA). L’échantillon d'élèves évalués était composé d’élèves de l’IB (au nombre de 23 575) et d’autres élèves (au nombre de 14 317) provenant d’Asie, d’Océanie, d’Europe, d’Afrique et du continent américain et ayant participé à l’ISA en 2007 – 2008 et en 2008 – 2009. Dans l’ensemble, et malgré quelques différences régionales, les résultats indiquent que les élèves du PP et du PPCS de l’IB ont mieux réussi que les élèves ne suivant pas un programme de l’IB dans ces quatre domaines et dans la plupart des années concernées. Les résultats les plus probants ont été remarqués pour les élèves de 10e année concernant les mathématiques et la rédaction d’exposés. Les notes obtenues à l’ISA par les élèves de l’IB en 9e et 10e années en mathématiques et en lecture sont également très satisfaisantes en comparaison avec les critères du PISA. Cependant, il n’a pas été possible de prouver que les élèves provenant d’écoles du mondes de l’IB autorisées depuis une longue période ont obtenu de meilleurs résultats, et aucune tendance marquée n’est apparue concernant les résultats des élèves provenant d’un établissement proposant le continuum des programmes de l’IB par rapport à ceux issus d’une école proposant un ou deux programmes.

Résumé de la recherche (disponible uniquement en anglais)

L'esprit IB : créer des structures et des services d'aide aux établissements secondaires classés Title I qui mettent en œuvre les programmes du Baccalauréat International (2010)

Leslie Siskin, Meryle Weinstein et Robin Sperling, Institute for Education and Social Policy, New York University

Cette étude a évalué un projet subventionné visant à concevoir, développer et mettre en place de nouveaux services et structures de soutien afin d'améliorer l'accès au Programme du diplôme de l'IB dans les établissements pouvant être classés Title I.
Elle a porté sur quatre sites pilotes qui ont mis en place des passerelles du PPCS au Programme du diplôme dans leurs établissements d'enseignement secondaire, qui ont expérimenté les nouveaux soutiens et les ont commentés. Elle a déterminé que les difficultés des établissements scolaires étaient les suivantes :
1) mettre en place une passerelle entre le PPCS et le Programme du diplôme dans les établissements d’enseignement secondaire lorsque cet enseignement est dispensé sur plusieurs sites et par plusieurs organismes ;
2) faire coïncider la philosophie et la pédagogie du PPCS et du Programme du diplôme ;
3) dépasser les préjugés selon lesquels l'IB est un programme réservé à une élite ;
4) régler les droits et frais du Programme du diplôme, y compris les droits d'examen ;
5) maîtriser les pressions visant à accorder davantage de temps, d'attention et de ressources aux exigences et aux examens de l'État, aux dépens des programmes de l'IB ;
6) élaborer des dispositifs de soutien pour les élèves ayant besoin de davantage de motivation et de préparation aux examens ;
7) composer avec le fort taux de renouvellement des enseignants et de la direction.
Le soutien le plus efficace a consisté à faciliter l'accès au perfectionnement professionnel de l'IB, et notamment aux ateliers organisés dans les établissements ou à l'extérieur. La formation et l'implication des conseillers d'orientation a joué un rôle tout à fait essentiel dans l'amélioration de l'accès aux programmes de l'IB et à l'enseignement supérieur. La participation à l’obtention des subventions elles-mêmes, avec le soutien direct du bureau régional de l'IB ainsi que l'appui du réseau d'établissements a joué un rôle tout aussi important. L'accompagnement dans les établissements a eu des résultats plus mitigés, mais s'est révélé le plus efficace lorsque les personnes fournissant ce service connaissaient bien l'IB et avaient une expérience des établissements scolaires en milieu urbain. Des groupes de perfectionnement professionnel, fondés avec l'aide des responsables de l'accompagnement, ont pu rendre les réunions plus productives, faire connaître l'IB à davantage de membres du personnel et distribuer plus largement les responsabilités de direction. L'étude a relevé que, si les établissements ont constaté une augmentation du nombre d'inscriptions, la mise en place d'une mutation organisationnelle ainsi qu'une amélioration des résultats aux examens, mettre en place une scolarité intégrée complète du PPCS au Programme du diplôme signifierait qu'il faudrait au moins six ans pour que le premier groupe d'élèves concerné obtienne le diplôme de l'IB. Dans ce contexte, seul l'établissement qui avait pu se doter d'une telle scolarité intégrée entièrement fonctionnelle avant la fin de l'étude a pu constater une nette amélioration du taux de réussite aux examens du diplôme.

Résumé de la recherche (en anglais) publié sur le site de NYU

High school student engagement among IB and non-IB Students in the United States: A comparison study (2009)

International Baccalaureate Global Policy and Research in collaboration with The Center for Evaluation and Education Policy, Indiana University.

In 2009, the IB recruited eight schools to participate in the High School Survey of Student Engagement (HSSSE). The HSSSE is a national survey measuring the academic, social, and emotional engagement of high school students. Two broad sets of analyses were conducted - the first compared non-IB students and IB students in the targeted sample of eight schools (n=7,692), and the second compared non-IB students and IB students in a national sample of more than 100 schools (n=42,754). In both sets of comparisons, IB students rated their levels of academic, behavioral, and emotional engagement significantly higher than non-IB students.

Info sheet
Research summary

Sondage sur la création de structures et de services de soutien pour les établissements Title I mettant en œuvre un programme de l'IB (2008)

Leslie Siskin, Meryle Weinstein et Robin Sperling, Institute for Education and Social Policy, New York University

Un sondage a été réalisé sur des établissements scolaires aux États-Unis proposant le Programme de premier cycle secondaire (PPCS) et le Programme du diplôme et pouvant obtenir le statut Title I. Ce sondage avait pour but d'évaluer les tentatives entreprises par l'IB pour élargir l'accès au Programme du diplôme en fournissant une aide plus poussée à ces établissements. Il explique la nature de la répartition des élèves de l'IB dans des établissements Title I, montrant que l'accès au PPCS y est plus large qu'au Programme du diplôme, pour lequel des critères de sélection sont souvent mis en place. Le profil des enseignants et coordonnateurs de l'IB est également décrit, de même que différents types de soutien disponibles pour les élèves de l'IB. Plusieurs défis ont été identifiés concernant la mise en œuvre des programmes de l'IB dans des établissements de ce type, notamment les ressources, le temps et les difficultés liées à la coordination entre district dont ils dépendent et l'IB en matière de perfectionnement professionnel. De plus, la motivation, la préparation scolaire et les activités concurrentes ont tous un impact sur la participation des élèves et leur réussite aux programmes de l’IB. Les établissements ont surligné le fait qu’ils ont besoin de plus d’aide et de soutien pour répondre à leurs inquiétudes en tant qu’établissements diversifiés et urbains. Le renforcement de la transition entre le PPCS et le Programme du diplôme peut fournir une aide importante, mais cette transition n'est pas encore totalement définie, ce qui représente un véritable défi pour les établissements Title I en raison de leur contexte.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)
Lien vers le rapport du site de l'université de New York (disponible en anglais uniquement)

Le rôle des districts scolaires dans l’enseignement des programmes de l’IB (2008)

Leslie Siskin et Meryle Weinstein, institut chargé des politiques sociales et des politiques en matière d'éducation, université de New York

Afin de montrer le rôle que peut jouer un district scolaire dans la mise en œuvre des programmes de l'IB et l'évolution de ce rôle, et afin de déterminer si une plus grande implication peut à terme être bénéfique pour les élèves et les établissements scolaires, cette étude analyse une zone où le district a joué un rôle clé dans le succès de l'élargissement de l'accès aux programmes de l'IB. Dans ce district vaste, très diversifié et réputé pour ses bons résultats scolaires, la dispense des programmes de l'IB a évolué et est passée de deux programmes indépendants à un ensemble de programmes cohérents et gérés à l'aide de stratégies et politiques dynamiques et de membres du personnel efficaces. Le soutien apporté par le district à l'IB s'est traduit dans un premier temps par un financement solide du Programme du diplôme et d'une position souple par rapport à ce dernier. Le district a ensuite joué un rôle plus actif lorsque le PPCS fut introduit, entre autres en élaborant des mécanismes formels pour relier les personnes impliquées dans l'IB dans les établissements scolaires, en faisant des économies d'échelle et en créant deux postes de direction pour gérer les programmes de l'IB. La relation entre ce district et l'IB est devenu si étroite que les nouveaux objectifs pour tous les élèves du district reflètent les objectifs et la philosophie des programmes de l'IB. Il a été prouvé que lorsque le district joue un tel rôle actif, la participation et les résultats des élèves de l'IB augmentent, les établissements en tirent partie et le district lui-même en est renforcé. Le district a spécifié que les résultats au SAT et aux examens organisés par l'État ont augmenté très rapidement dans les écoles du monde de l'IB.

Résumé de la recherche (disponible en anglais uniquement)
Lien vers le rapport du site de l'université de New York (disponible en anglais uniquement)