Les compétences professionnelles : une préoccupation croissante dans le monde de l’éducation

D’après le Bureau des statistiques américain, 65 % des enfants commençant leur scolarité aujourd’hui devront développer des compétences pour des emplois qui n’existent pas encore. À la Dwight School, à New York (États-Unis), l’enseignement combine théorie et pratique et encourage le développement de compétences d’innovation, d’entrepreneuriat et de direction dans un contexte réel.

Nicholas Wyman, auteur de l’ouvrage Job U: How to Find Wealth and Success by Developing the Skills Companies Actually Need (en anglais uniquement), s’est entretenu avec Stephen Spahn, chancelier de la Dwight School sur la façon dont son établissement encourage l’apprentissage tout au long de la vie et garantit que les élèves disposent des compétences nécessaires pour réussir à l’ère numérique.

Grâce à un apprentissage pratique, les élèves développent des compétences essentielles et transférables qu’ils pourront utiliser dans n’importe quelle profession ou contexte, notamment des compétences en matière de résolution de problèmes et de travail d’équipe et des capacités d’adaptation. « Une personne ayant reçu une éducation de qualité sera capable de s’épanouir et de réussir, même si elle est envoyée à l’autre bout du monde », a expliqué M. Spahn. Selon le chancelier, un monde de possibilités s’ouvre aux jeunes s’ils ont la liberté d’innover.

La Dwight School est devenue une école du monde de l’IB en 1975 et a commencé à enseigner le Programme à orientation professionnelle de l’IB en 2014. La flexibilité du cadre pédagogique du POP permet aux établissements de s’adapter aux besoins, aux profils et aux contextes particuliers de tous les élèves. Les élèves du POP suivent un programme d’études rigoureux qui les intéresse vraiment, tout en développant des compétences transférables qu’ils pourront réutiliser tout au long de leur vie. 

Lire l’article dans son intégralité (en anglais uniquement)