Une enquête auprès des universités révèle que l’IB développe des compétences fondamentales chez les élèves

Dans le cadre de l’édition 2017 de leur enquête auprès des agents au service des admissions universitaires, l’ACS International Schools et l’IB Schools and Colleges Association (IBSCA) ont entrepris de comparer les effets du Programme du diplôme et du programme A-level. Pour réaliser cette enquête, ces deux associations ont interrogé 81 agents au service des admissions universitaires de plusieurs universités au Royaume-Uni entre le 8 mars et le 21 avril 2017.

Le Programme du diplôme a été évalué comme le meilleur programme pour « encourager une recherche autonome » (94 % des agents au service des admissions ont déclaré que le programme développait « bien » ou « très bien » cette aptitude) et pour préparer les élèves à réussir à l’université (tous les agents interrogés ont évalué le programme comme « bon » ou « très bon » dans ce domaine).

Le Programme du diplôme a en outre obtenu les meilleurs résultats pour ce qui est d’« encourager un regard ouvert sur le monde », 97 % des agents ayant déclaré que le programme faisait cela « bien » ou « très bien ». Seuls 7 % des agents interrogés ont donné une appréciation similaire au programme A-level.

« Dans le monde d’aujourd’hui, de plus en plus divisé et difficile, les établissements scolaires doivent plus que jamais encourager un regard ouvert sur le monde et stimuler l’ouverture d’esprit. Il est donc intéressant de voir à quel point l’IB est réputé dans ces domaines », a déclaré Jeremy Lewis, chef d’établissement de l’ACS Egham International School.

« Les résultats de l’étude menée cette année confirment une fois de plus la réputation de longue date de l’IB, qui est considéré comme le chef de file en matière d’enseignement du deuxième cycle du secondaire dans le monde, a ajouté Sandra Morton, directrice en chef de l’IBSCA. Cependant, il est primordial cette année de mettre l’accent sur l’engagement de l’organisation de développer chez ses élèves, outre la rigueur intellectuelle, des compétences de citoyenneté, d’ouverture d’esprit et de communication, des qualités que l’IB enseigne depuis longtemps, mais qui ont pris une importance particulière au cours des derniers mois. »

Lire le résumé de l’enquête (en anglais uniquement)