Comment l’IB aide les élèves à se montrer compétitifs dans un monde global

Dans un article du site GOOD Education, le chancelier de la Dwight School, à New York, a expliqué en quoi l’IB remplissait sa mission.

« Les enfants d’aujourd’hui grandissent dans une époque isolationniste de plus en plus incertaine », a déclaré Stephan Spahn, chancelier de la Dwight School, le premier établissement de la région Amériques à avoir proposé le continuum des programmes de l’IB, de la maternelle à la 12e année.

M. Spahn a ensuite souligné « la grande nécessité d’enseigner aux élèves à devenir des penseurs critiques et ouverts d’esprit, qui respectent les autres et leurs différences, ce qui est exactement la raison pour laquelle [l’IB] a été créé 50 ans plus tôt ».

Pour lui, le programme d’études de l’IB prépare les élèves à réussir partout dans le monde, car il les équipe « de compétences solides en matière de langue, de communication et de pensée critique, nécessaires pour bâtir des ponts entre les cultures et les pays et résoudre n’importe quel problème susceptible d’émerger à l’échelle mondiale. »

M. Spahn a également insisté sur l’importance du cours de théorie de la connaissance (TdC), un élément du tronc commun du Programme du diplôme qui vise à renforcer les compétences de pensée critique des élèves. Selon lui, « la TdC pourrait être le cours dont les élèves de l’IB se serviront le plus tout au long de leur vie ». 

 

Lire l’article dans son intégralité (en anglais uniquement).