Témoignages sur l’IB

Depuis 50 ans, nous sommes fiers de travailler avec une communauté mondiale composée de personnes dynamiques et enthousiastes. Chaque jour, nos écoles du monde de l’IB, nos élèves et nos enseignants changent les choses grâce aux compétences et qualités qu’ils ont acquises par l’intermédiaire de l’enseignement et de l’apprentissage des programmes de l’IB. Nous souhaitons partager avec vous quelques-uns des témoignages les plus éloquents quant à la manière dont les élèves, les établissements et le personnel de l’IB aident à créer un monde meilleur à travers l’éducation.

George Rupp, président du Conseil de fondation de l’IB

À l’approche du 50e anniversaire de l’IB, nous souhaitons marquer l’événement en nous entretenant avec plusieurs membres de notre communauté mondiale. Nous pourrons ainsi obtenir leur point de vue sur le rôle de l’IB dans notre monde de plus en plus complexe et sur la direction que l’organisation devrait prendre pour les 50 prochaines années. Nous commençons cette série d’entrevues avec George Rupp, président du Conseil de fondation de l’IB.

Un éminent économiste travaille à réduire la pauvreté dans le monde

Shanta Devarajan est l’une des premières personnes à avoir suivi le Programme du diplôme. Il occupe aujourd’hui le poste de directeur principal de l’économie des pays en développement, au sein de la Banque mondiale. Il travaille à éradiquer l’extrême pauvreté dans les régions les plus déshéritées du monde.

Sensibilisation aux causes humanitaires

Diplômée de l’United World College of the Adriatic en Italie, Marina Catena est directrice du Programme Alimentaire Mondial. Elle travaille avec les fondations et les gouvernements européens.

Une passion pour l’apprentissage des langues

Le PDG de Rosetta Stone, Tom Adams, a suivi le Programme du diplôme à St. Clares, à Oxford, où il a découvert l’importance du multilinguisme.

Étude de cas – Nager pour la vie

L’United Nations International School d’Hanoi, au Viet Nam, a lancé en 2006 un programme de natation en collaboration avec le ministère de l’Éducation et de la formation en vue de lutter contre un problème de santé publique. Chaque année scolaire, le programme permet à une centaine d’enfants d’apprendre à nager et renforce ainsi la capacité d’action de la communauté et des élèves.

L’éducation internationale, plus nécessaire que jamais

L’IB a pour but de développer chez les jeunes la curiosité intellectuelle, les connaissances et la sensibilité nécessaires pour contribuer à bâtir un monde plus paisible. Le monde serait-il vraiment meilleur si tout le monde recevait une éducation internationale ? Robert Harrison de l’IB nous parle du rôle important de l’éducation car elle est porteuse d’espoir et de changement positif pour la prochaine génération.

La portée de l’apprentissage social et affectif

Le Programme primaire (PP) vise à préparer les élèves à jouer un rôle dans le monde qui les entoure, en développant leurs compétences sociales et affectives. Dans cet article, l’ancienne enseignante Jenny Mosley examine la manière dont son modèle d’apprentissage « Golden Model » soutient cet objectif.